jeudi 20 décembre 2007

Vive la neige du québec!

Oui Oui, nous sommes au Québec pour le temps des fêtes! Surprise! Nous avons voulu faire une surprise à nos familles et amis. Rien n'était prévu il y a plus d'une semaine. Encore une de nos idées dernière minute, sur un coup de tête!

Nous sommes arrivés à Montréal dimanche soir vers 20h, dans la tempête. Nous avons quitté Ste-Lucie le samedi à 9h30AM. Le transport a tout de même été mouvementé et plein de péripéties, fidèle à nos habitudes de voyage! Nous sommes arrivés et tout a bien été.

Nous n'avions pas vu nos parents aussi sur le choc et aussi contents depuis longtemps lorsque nous leur avons fait la surprise chacun leur tour! Merci à notre complice Serge (ve2 scc), le père d'Alex qui a suivi tout le long de nos 36 heures de transport.

Je vais essayer de décrire notre trajet le plus simple possible, mais ca va être difficile!
- Samedi: Nous quittons Ste-Lucie 9h30 AM. Nous avons décidé de prendre les autobus de la ville au lieu du taxi à partir du lagon près de la Marina Rodney Bay pour sauver des coûts (7$US vs 60$US). Notre vol était à 16h00 pour Charlotte (Caroline du Nord, É-U). Vol#1 : 16h@20h, donc 5 heures de vol, car on est revenus à l'heure normale de l'EST. Nous avons eu un 2 heures à Charlotte pour manger dans un resto mexicain et avons repris notre Vol#2: 22h@23h40 en direction de Philadelphie. Arrivés à Philadelphie, certains vols étaient déjà annulés, mais pas ceux de Montréal. Nous avons dormi sur les bancs de l'aréoport pour notre vol du lendemain.

- Dimanche: Notre vol pour Montréal était prévu à 7h25. Le père d'Alex venait nous chercher à Dorval pour 9h15. Comme on avait bien peur, notre vol a finalement été annulé à 45 minutes avant le départ. Alex est donc parti négocié avec US Airways pour avoir le vol en direction de Burlington à 7h10. De là, on espérait rencontrer des québécois qui nous ramènerait à Montréal. Alex a aussi eu des billets pour le vol en direction de Montréal à 13h40 au cas où celui de Burlington était annulé. À notre grande surprise, après un retard pour entretien de l'avion et un changement de gate et d'avion, notre vol pour Burlington quitte Philadelphie (Vol#3). À moitié chemin, au-dessus des nuages, le pilote nous annonce que la température n'est pas assez belle à Burlington (trop de neige sur la piste) et qu'on atterri à Albany. On se dit:"parfait pour nous, nos prendrons le bus ou le train pour Montréal! Ce sera plus facile que de Burlington et de toute facon, personne ne savait quand on repartirait pour Burlington". Finalement, ils nous annoncent: "soit que vous débarquez et vous vous débrouillez, soit que vous restez dans l'avion et on retourne à Philadelphie". Wow, quelle nouvelle! On décide donc de sortir. On s'informe pour les autobus. Il est 10h00 à Albany et on est à 4h (quand il fait beau) de Montréal. Le bus part pour Montréal à 15h00 (arrivée Mtl 20h). Nous magasinons les voiture de location. Ouffffffffffff On décide finalement ce qui suit:

- On loue une voiture à Albany et on la ramène à Albany le 28 décembre pour ensuite prendre le bus pour Boston où notre vol de retour est prévu (moins cher!). Ok, on part avec la superbe voiture de luxe, une Mercury Milan toute en cuir... héhé avec super pneus "pas d'hiver"! La conduite a été très ordinaire à environ 45 km/h dans la tempête avec visibilité pourrie! Arrivés aux Douanes de Lacolle, haaaaaaaaaa le comble! Ils nous collent, car nous n'avons pas le droit, en tant que canadiens, de conduire une voiture américaine! Youppy! En plus, l'Autoroute 15 est sur le point de fermer, il est 17h30, nous avons dormis pas plus que 4 heures depuis le samedi matin.... mais ils ne veulent plus qu'on repartent vers le Canada. Finalement, on réussi à appeler Avis, ils ont accepté de changer pour une auto canadienne à Dorval. Ils nous laissent donc repartir dans la tempête où la condition des routes est de pire en pire. On va changer l'auto pour une Toyota Camry 2008 ;-) et on repart faire la surprise aux parents d'Alex à Ste-Martine pour ensuite faire celle à mes parents le lundi.

Oufffffffffffffff nous sommes finalement rendus, mais que d'aventures! Depuis notre retour, nous sommes pas mal occupés, car on veut voir le plus de monde possible. On repartira le 28 décembre. En attendant, place aux party de famille pour Noel!

Nous serons de retour sur l'eau le 29 décembre pour continuer notre périple.

Au plaisir de vous dire un petit coucou bientôt et JOYEUX TEMPS DES FÊTES À TOUS!

mardi 11 décembre 2007

Dernière semaine en rafale!

Par où commencer????????????

Suite à notre dernier message sur notre trajectoire vers les Caraibes et sur notre petitbri mécanique maintenant résolu... nous avons un peu bougé! Nous avons quitté St-Vincent et Grenadines il y a maintenant 4 jours et nous sommes actuellement à Ste-Lucie dans les Antilles. Nous avions quitté rapidement les Tobago Cays pour nous rendre à Canouan où nous espérions pouvoir trouver de l'aide (30 minutes de navigation). Finalement, des gens nous ont suggéré directement Bequia ou St-Vincent, donc nous avons mis le cap direct sur Bequia là où Alex a pu appeler à St-Vincent chez Sunsail et a obtenu de l'aide. Notre visite de Bequia cette fois-ci a été des plus brèves. Pendant qu'Alex est allé au village (1h30 approx.), je suis restée sur le bateau pour trucs super palpitants comme le balai, la vaiselle, etc... Nous sommes aussitôt repartis pour St-Vincent (1h45 min.) là où nous sommes arrivés vers 16h30. Le mécanicien nous a fait le travail et nous avons requitté St-Vincent et la Marina/Base Sunsail vers les 9h30 le lendemain.

Nous nous sommes redirigés vers Bequia pour profiter un peu de cette île. À Bequia, très drôle: dans les Caraibes jusqu'à maintenant, à chaque fois qe tu arrives dans une baie, il y a toujorus un local qui essaie de te louer un mooring (une boule qui flotte tant attachée après un cable et un gros bloc de béton et où tu y accroches ton bateau au lieu de mettre ton ancre). Nous n'en voulons jamais, mais nous n'avons pas besoin de payer pour ca, mais là! Le gars nous demande 40 EC (environ 14$ US) la nuit. Nous refusons. Il rétorque en offrant 38 EC. Nous refusons encore. Alex lui dit: " 40 EC mais pour 2 nuits!". Le gars refuse. Nous repartons et le gars revient en disant Okay. Wow! Nous en voulions même pas mais avec cette négociation, nous l'avons pris. je ne crois pas que nous le reprendrions, car on était si proche du bateau d'à côté, qu'on pouvait quasiement souper avec eux et en plus, la corde qui tenait le morring, donc le bateau, était si usée et petite, que ca en tait stressant dès que le vent se pointait. Bref ca a tenu par exemple! Nous avons donc été nous promené sur l'île pour voir le fort Hamilton et voir la baie d'en haut. Nous avons fait le tour du village à peu près 3 fois en 2 jours. Nous avons ausi marché vers une autre baie qui n'a pas valu la peine comme nousl'espérions, mais ca nous a fait prendre l'air et faire de l'exercice, car les îles sont quand même montagneuses.

Après nos 3 jours 2 nuits, nous sommes repartis en direction de Ste-Lucie. Pour se faire, nous devions retourner vers St-Vincent, mais cette fois en y faisant le tour, pour remonter vers le sud vers Ste-Lucie. Nous avions prévu arrêter à la souffrière à Ste-Lucie (première petite ville a nord de Ste-Lucie, donc la moins loin). La navigation a été plus agitée que ce que nous avions été habitués et chanceux d'avoir. Nous avons eu des vagues assez grosses avec plus de vent que les jours précédents, même les mois précédents, mais tout a bien été et nous nous sommes rendus. Nous étions environ 8 bateaux, voiliers et catamarans, à faire ce même trajet. Nous voyions toujours une île au moins, mais ca nous a quant même pis 13 heures. Faut dire qu'arriver en face de la Souffrière, nous avons décidé de continuer jusqu'à Rodney Bay, le plus en sud possible pour pouvoir repartir vers la Martinique ensuite.

Depuis donc 4 jours que nous sommes à Rodney Bay ancrés près de la marina dans le lagon en face de belles maisons et près d'une épicerie. Nos amis Kylie et Mike du bateau Meggie sont aussi ici, à notre grande surprise! Nous les avions rapidement rencontré à Grenade notre première semaine, mais on n'avait pas eu le temps de faire connaisance. Donc ici, bien on les croise au resto/bar pour internet et ils ont passé une soirée sur notre bateau où on a jasé en masse! Ils sont partis du Canada depuis maintenant 1 an et demi environ. Ils ne savent pas quand ils reviendront, mai ils ont l'air de vouloir retourner au canada lorsque ce sera le temps de fonder famille, etc.... Pour le moment ils en profitent et Kylie va quelques fois par année travailler sur un méga yacht là où est fait partie de l'équipage ("Crew") pour une famille américaine de millionnaires (un bateau moteur de 160 pieds! Plus de 4 fois la longueur du nôtre, pour une seule famille). La famille est super avec elle et elle aime bien y travailler, donc c'st bien pour eux, car ca leur donne des revenus. Quant à Mike, je crois qu'il se prend des "job-in" de temps à autre sur les bateaux. Il adore travailler sur les bateaux, surtout le bois, menuisier de profession si je ne me trompe pas.

Ha oui j'oubliais: actuellement ici, c'est le point final de la traversée ARC ("Atlantic rally for cruisers") [http://www.worldcruising.com/arc/]. En fait, ce sont plus de 350 bateaux, voiliers, qui sont partis des îles Canaries pour se rendre en traversant l'atlantique vers Ste-Lucie. Généralement, pour vous situer un peu, traverser l'océan atlantique prend environ 1 mois, tout dépendant toujours de la météo bien sur! Un bateau rapide, ou un peu plus gros que nous, que nous avions rencontrés à Grenade l'avait fait en 24 jours, ce qui était assez rapide pour un 50 pieds comme Master Peace et à deux personnes seulement. Bien les bateaux qui arrivent ces jours-ci ici, l'ont fait en 14 - 16 jours et des peanuts! ce sont des supers beaux bateaux pour le moment, car les plus "normaux" arriveront avec peut-être 1 semaine de retard sur les premiers. C'est super beau à voir et ca met du piquant à la marina, car il y aura des activités ou soirées prévues. On verra ce que nous y verrons.

Pendant ce temps, nous faisons es ti trucs sur le bateau et nous relaxons un peu en attendat une plus belle fenêtre météo pour nous diriger à la Martinique et ensuite la Dominique et la Guadeloupe.

à la prochaine!
(nous avons maintenant 6 nouveaux albums sur notre site de photos... à voir ...)

Notre palmarès de lecture - Édition spéciale!

Bonjour à tous. Depuis que nous sommes en voilier et en voyage en fait, nous lisons plus que jamais. En fait, nous y prenons le temps vs lorsque nous étions au Québec et que nous travaillions beaucoup. Avant de partir, je pouvais lire en moyenne (Isa) 1 à 2 livres par année tandis qu'ici, je suis déjà rendue à 10 en 4 mois. Les transports en autobus et en navigation ont pas mal aidé! Alex quant à lui a déjà lu 10 livres lui aussi. J'ai donc décidé de vous faire part de nos commentaires / quotes sur les livres lus. Si jamais, vous vous cherchez de la lecture et bien voila des idées peut-être! Alex et mois n'aimons pas exactement les mêmes livres ou plutôt, mes préférés ne sont pas nécessairement ses préférs, mais globalement, nous lisons les même chacun notre tour :-) Mon auteur préféré demeure Marc Lévy, mais Anna Gavalda est aussi supper, tout comme Guillaume Vigneault qui a melheureusement jusqu'à maintenant écrit que deux livres.....
Bonne lecture! Ca fait toujorus du bien de prendre le temps de relaxer et lire un peu :-)

mercredi 5 décembre 2007

Les Caraibes!

Nous sommes actuellement à St-Vincent et Grenadines. Nous avons fait notre record de 30 heures de navigation non-stop! Tout a bien été. Ca nous a permis de voir 2 levés du soleil + 1 coucher du soleil! (Voir photos sur notre site) Nous avons décidé, par la belle météo, et remonter les îles des caraibes pour pouvoir plus bouger que les îles du Venezuela et les ABC. Nous remonterons tranquillement les Antilles Francaises pour ensuite se diriger vers St-Martin, les BVI, les USVI, la République Dominicaine, les Bahamas, et le retour vers le Canada.

Dans les derniers jours, nous avons été aux Tobago Cays, là ou le film Pirate des caraibes a été tourné. C'était super! L'eau la plus claire qu'on n'ait vue jusqu'à maintenant, avec des raies (assez grosses en plus!) et des tortues. Nous avons pu rejoindre le couple du bateau Adventure Bound qu'on avait connu à Grenade en septembre. Ils sont aux Tobago Cays justement pour quelque temps. Nous nous sommes même améliorés, car nous sommes allés faire du snorkeling de soir dans le noir ("night snorkeling") avec des flash light! Oufffffffff On a vu plein de langoustes, petits poissons, crevettes, crabes, etc! C'est la beauté de la chose quand on est de nuit (bof à 18h00), car les espèces se montrent plus le bout du nez. Malheureusement, on n'était dans en lieu protégé, donc pas le droit de pêcher la langouste pour un bon souper. Ha un jour j'en mangerai une!

Nous n'avons pas pu rester longtemps aux Tobago Cays, car nous avions un ti problème technique au niveau du moteur, et cela faiait entrer de facon continue de l'eau dans le bateau. Pas de là à couler, mais quand même à ne pas négliger, car la pompe de cale (automatique) partait aux 5 minutes environ)! Ouf quelle découverte! Les gens nos ont suggéré de faire sortir le bateau à quelque part pour faire faire la réparation, mais là.... ca aurait été en Martinique... à plus de 30 heures ou presque de navigation! Finalement, la chance a été avec nos à St-Vincent. Il y avait une base de bateaux Sunsail et ils venaient de recevoir des pièces le matin, donc pas chance, la pièce que nous avions besoin! Fiouuuu Nous avons navigué 4 heures pour nous rendre a leur marina et un mécanicien nous y attendait. Tout est réparé! On a été plus que chanceux. On va pouvoir aller voir les îles proches d'ici avant de se diriger vers Ste-Lucie et la Martinique pour passer Noel surement aux Saintes en Guadeloupe en compagnie de nos amis sur Sloopy.... si tout va comme prévu bien sur!

On redonner des nouvelles bientôt. Nous allons très bien et le moral est bon.

mardi 27 novembre 2007

Medregal Village en compagnie de Honah Lee II

Nous sommes à Medregal Village depuis 2 jours (vous pouvez voir le site internet de la place dans nos liens sur le blog directement). Nous avions quitté dimanche matin Puerto La Cruz. Nous avons eu une navigation disons acceptable.. car on avait le vent et les vagues un peu dans le nez... donc ca tapait un peu, mais absoluement rien de grave, ne vous en faites pas. Nous avions l'option d'arrêtr à Cumana en milieu de chemin et nous avons continué donc tout était ok. Medregal Village est un genre de petit hotel avec boatyard où tu peux faire sortir ton bateau pour y faire faire des travaux en dehors de l'eau. Le principal est simple: toutes les installations d'ici sont gratuites (piscine, douches, superbe vue avec terrasses, etc...) en échange de consommer un peu des drinks et ou restaurant. Le principe de base c'est la confiance: tu t'ouvres ta propre facture au bar et tu inscris toi-même tes consommations et en partant tu paies ton bill au manager (voir photo sur le site). Bref, tu es ton propre barman et marmaid! Très cocasse! Nous sommes ancrés dans la baie et c'est très tranquille, bref un petit coin de paradis que nous recommandons aux navigateurs! Aujourd'hui c'est la fête à denis de Honah Lee II donc il y aura un "pot luck" dès 17h. Ca va être le fun, un petit party! ce sont un coupe d'amis supers gentils des parents à Alex (Serge et Louise). Ils sont ici, de retour après 1 an, pour y finaliser certains travaux sur leur bateau. Ils devraient pouvoir être à l'eau dès le milieu de la semaine prochaine. Justement, auj., Alex est monté dans leur mat (très haut... surtout sur un bateau en dehors de l'eau approx.70 pieds) pour faire une petite réparation et il a pris de belles photos d'en haut.

Voir la suivante vue d'Honah lee et celle de la baie... Master Peace au fond....




Dès demain, nous allons recommencé à naviguer.... vers où? On verra bien. Nous n'aurons pas beaucoup internet si nous visitons pas de grandes villes, mais nous essaierons dès que possible.
Bonne semaine à tous malgré la neige et le froid au Québec!
À voir aujourd'hui... 2 nouveaux petits albums de photos sur notre site!

samedi 24 novembre 2007

Merida, Les Andes

Pour se rendre à Merida, tu peux y aller directement avec un autobus de 22h de Ciudad ou bien prendre un autobus vers Barinas pour 14h pour ensuite prendre un autobus un peu plus "local" pour 4h30 pour la route des Andes. Bref, la route des Andes vaut vraiment la peine d'etre vue pendant ce 4h30, mon avis. C'est très très montagneux et la vue est magnifique, surtout avec les petits villages très typiques. Malheureusement je croyais reprendre ce chemin pour revenir, donc je n'ai aucune photos...... J'oubliais de dire que depuis la nuit d'autobus, Alex n'allait pas super bien... nausées, crampes.... Bref la route était longue pour lui.

JOURS 1À3 : Rendus à Merida, nous nous sommes dirigés vers la rue populaire de merida où il y avait plusieurs posada possible et tout près du téléphérique. Nous sommes allés voir la compganie de tours Extrème et quelle surprise!: il y avait une montréalaise qui nous a parlé francais héhé! Elle nous a suggéré des posadas et nous avons finalement atterris à la posada Guamanchi. La plus belle et la moins chère et la mieux situé, avec hammac in. Tout simplement super! On a adoré. Nous avons rencontré un couple d'américains qui sont en voyage en Amérique du Sud pour 7 mois et nous sommes allés souper avec eux dans un bon restaurant italien. Les 3 premiers jours ont été assez calmes, car Alex était au lit la majeure partie de la journée et ne sortait pas pour manger..... Mes journées étaient un peu longue, mais au moins c'était une ville sécuritaire, belle et ensoleillée donc je pouvais aller me promener, aller sur internet et à l'épicerie... même pour trouver une simili Soupe Lipton pour le grand malade avec du chocolat chaud! EN après midi de la 3 journée, Alex a commencé des antibiotiques (Cipro) donc on en avait encore pour quelques jours.

JOUR 4: La 4e journée au matin, on a été capable d'aller faire le téléphérique en avant midi, car Alex allait un peu mieux. Il était possible de faire l'aller en téléphérique et de faire le retour en randonnée ou sur une mule (oui! oui!) vers le village de Los Nevados (au lieu de Merida) et d'y dormir une nuit et de revenir en jeep le lendemain, mais cela demandait trop de force à Alex... et il n'en avait pas dutout. Une marche de 15 minutes c'était le max! Nous sommes donc redescendus, mais c'était super. En haut il faisait environ zero degrés avec pas mal de vent. La vue était magnifique! Fait à noter, à partir d'environ 3000 mètres d'altitude, ton corps doit s'adapter, car il manque d'air. Donc rendus à 4700 mètres, au plus haut possible de Pico Bolivar (maximum du téléphérique.... le vrai sommet est 200 mètres plus haut... pas très loin!), tu respires plus tranquillement et monter des marches, voire même macher, c'est beauoup plus difficile et plus lent.
Le reste de la journée, on s'est re-reposés... ou plutôt Alex s'est reposé, car je crois que c'était pas mal plus pour me faire plaisir qu'il a choisi la 3e journée pour faire le téléphérique, car il serait surement resté couché le matin, mais bon, tout a bien été!

JOUR 5: La 5e journée, nous avons essayé les bains naturels, style jacuzzis. Ouin, drôle d'endroit. Nous avons pris l'autobus vers la ville de Tabay et de là, nous avons pris un jeep pour les sources naturelles ("aguas naturales"). L'endroit était plus qu'ordinaire avec de l'eau un peu stagnante.... et des bains/douches plus ou moins froids. On y est resté 30 minutes! oui oui! On est ensuite revenus à la marche et la vue était très belle (photo à gauche). Sur le chemin du retour, en autobus, nous sommes arrêtés au mercado principal où ils vendent plein de trucs, surtout de l'artisanat. Nous avons trouvé de beaux souvenirs à rapporter.... qui pourront aussi décorer le bateau en attendant. Le marché était immense et sur 3 étages. Wow!

JOUR 6: Le lendemain, Alex allait mieux, donc nous nous sommes inscrits au parapente pour 9h00. Oui Oui... nous nous sommes laissés tomber du haut d'une montagne (1000 mètres) avec chacun un pilote et nous avons parcouru les hauteurs pendant une demie-heure. C'était super! Des sensations fortes!!! Tu espères que le "parachute" sera Ok, mais une fois sauté, tu n'y penses même plus. Certains hauts et bas donnent des petits hauts-le-coeur, mais rien de grave bien sur! Il a fallut choisir qui prendrait la caméra, donc vous verrez qu'une fois en action, il n'y a que des photos d'Alex de loin et de moi... bof... de proches! Hé hé, en regardat les photos, ca vous donnera une bonne idée de ce que c'était. Ca vous donnera des frissons peut-être! Tout ca pour 30$/personne... hi hi! Ca valait vraiment la peine de tenter notre chance... ou peut-être... vu d'un autre côté... de pendre le risque! :-) Les atterrissages ont très bien été... en douceur.

JOUR 7: Le lendemain, étant plus en forme, et au grand désir d'Isa (qui pensait savoir dans quoi à elle s'embarquait vs Alex), nous nous sommes inscrits au canyoning. C'est en fait la descente d'une rivière parsemée de 3 chutes qui doivent être descendues en rappel..... un peu comme de l'escalade mais que pour descendre. On est partis le matin. Nous avons rencontré 2 personnes qui le faisaient avec nous Becca et Dylan du UK. Becca étudiait une session d'université à Merida et Dylan, son frère, était venu la voir en vacances. La guide était aussi super et les gars ne l'haïssait pas non plus. Bref, elle a été très attentionnée du début à la fin et elle était aussi impressionnante... elle était comme un "petit singe"!

La 1ère chute était de 8 mètres: une pratique. Ca descendait dans la roche et dans la chute d'eau directement. Tout a bien été. Les 4 sommes descendus sans problème. La 2e chute (voir photo) ... ouff 22 mètres. On avait le choix entre prendre la roche seulement et descendre directement dans la chute d'eau où il y avait beaucoup de pression et beaucoup d'eau évidemment. Nous avons choisi la chute d'eau! Haaaaaa de vrais aventuristes qui ne savent pas ce qui les attend! Alex est descendu le premier. Tout a bien été, mais il n'a pas voulu nous dire comment c'était de peur de nous faire peur, aux 2 filles surtout. Alex a bien aimé par exemple! Dylan est ensuite descendu et ca a bien été. Ce sont d'ailleurs les meilleures photos que nous avons en pleine action, celles de Dylan dans cette chute! Après, venait mon tour. Tu dois descendre sur le dos et te laisser descendre le plus rapidement possible........... car il ne faut pas arrêter, car la pression de l'eau est trop forte dans le dos et sur la tête. Et voilà! Rendue au milieu de la chute, il parait (selon Alex) que ma face a pas mal changée!!! Il a laissé tomber la caméra en attendant mon arrivée en bas de la chute, où là, Dylan et Alex m'ont tiré le plus vite possible hors de l'eau. En fait, la guide les avait avertis que les filles auraient de la difficulté, donc ils étaient prêts à nous attrapper, et une chance! Je ne crois pas avoir eu aussi peur de ma vie. La chute me tombait directement dans la nuque et la pression était si forte (j'ai eu tout un torticoli qui est actuellement en train de partir, 5 jours plus tard). J'ai eu l'impression que tout a été si long et pourtant! J'ai aussi eu de l'eau dans les oreilles. Ca c'est super! Ca fait tellement mal... je n'aurais jamais pensé que c'était si douloureux, mais ca part avec le temps et avec des coups de tête sur le côté (quand tu n'as pas de torticoli!!! Je pense qu'actuellement, je suis prise avec un bouchon de cire dans l'oreille qui a pris le plus grand coup d'eau.... ). Une fois descendue, ca allait mieux, mais je tremblais encore.... J'aurais dû prendre le côté roches finalement. Becca est descendue après moi et elle aussi, les gars l'ont ramassée, mais pas de torticoli! Juste une petit frousse aussi. Nous avons ensuite continué pour nous rendre vers la dernière chute de 35 mètres. Wow... celle-là était super! (voir Isa sur photo) La descente se faisait comme de l'escalade/en rappel sur le mur de roche juste à côté de la chute... donc avec juste un peu d'eau. C'était trippant! Tout le monde a bien aimé. Nous avons terminé la journée en scillonnant la rivière pour aller voir notre dîner qui nous attendait. On était un peu gelés (on avait des wetsuits)... et il pleuvait à la fin, mais ca fut mémorable comme activité! Arrivés vers 15h30, on était un peu raqués.

Le lendemain était le retour en autobus pour 18h, direction Puerto la Cruz. Tout a bien été et j'avais demandé la 1ère place au 2e étage de l'autobus, donc avec une grande fenêtre panoramique. Ca a valu la peine, car on a voyagé plusieurs heures a la claireté.

jeudi 22 novembre 2007

Angel Falls, Parc national de Canaima, Venezuela (8 au 11 novembre 2007)

Le 7 novembre 2007, nous prenions la direction de Canaima pour aller voir Angel falls ("la chute de l'ange comme ils la traduisent"). Arrivés au terminal de Ciudad Bolivar, étant partis de Santa Helena 13 heures plus tôt (approx.), nous sommes attendus par un agent de voyage avec qui nous avions réserver notre tour au terminal de Santa Helena (avec un se ses collègues). Il nous amène à sa posada pour que nous prenions une douche etc...., car il n'est que 6h00 AM. Vers 9h00, nous quittons la posada pour nous diriger vers le transport de luxe: notre econoline avec banquettessss! De là, nous faisons 3h30 de voyage pour nous rendre à une aréoport pour prendre notre super cesna... qui, soit dit en passant, était relativement récent et très propre comparativement à tout le reste qui était présent sur la piste! Nous nous attendions à prendre 2 vols pour notre groupe de 5 personnes + sacs à dos... mais non, il y avait de la place pour nous tous. Chouette! Sauf qu'une fois les bagages entrés, il me semblait que l'avion avait baissé, mais bon... peu importe! Nous avons fait 30 minutes d'avion pour se rendre à l'entrée au parc national. Le paysage tait magnifique vu q'en haut. Ca valait vraiment le coup et le bruit de l'avion (assez fort) dans les oreilles!
Ha j'oubliais de vous dire, nous étions, cette fois-ci, avec 3 jeunes vénézuliens de la ville de Barquisimeto (envion 2 heures au sud-ouest de la ville de Caracas). Ils se nommaient: Nelson, Alejandro et Marco. Ils étaient tordants! On a vraiment eu du plaisir avec eux et on a bien pratqué notre espagnil évidemment... ils ne parlaient pas anglais, sauf quelques mots.


Arrivés au parc, une fille nous attend, de la compagnie Tiuna Tour. Wow, les gars sont très contents... si vous voyez ce que je veux dire. Elle nous amène au camp dans leur super camion/pick-up modifié/peinture verte lime (comme tout ce qui est de cette compagnie!)/très vieux. De là, un diner nous est servi. Au menu: steak haché assaisonné + riz blanc + salade de chou + thé glacé (breuvage plus que populaire partout au Venezuela).

Après, nous rencontrons notre guide qui nous amène vers le bateau, qui sera notre moyen de transport pour les 3 prochains jours, incluant celui-ci. On fait donc le tour du lagon pour aller voir les chutes populaires du Venezuela (voir photo). C'est super, on réussi même à aller en arrière des chutes pour aller se mouiller, prendre des photos, admirer le paysage et se refroidir un peu. On a adoré!

Après la visite de ces 4 chutes, nous nous redirigeons, à la marche, vers la rivière où notre bateau nous attend avec nos sacs à dos, etc... Nous faisons un super 2h15 de bateau, avec plusieurs gouttes d'eau et de vagues qui entrent dans le bateau et de la pluie, pour arriver au campement où nous y resterons pour les 2 nuits. Il y a dejà un groupe qui y est, mais ils partent le lendemain. Le souper nous est servi, lecture avec lampe frontale et dodo dans des hammacs! Youppi! Isa attendait ca depuis longtemps! Pourtant, la 1ere nuit, j'avais de la misère à me placer, mais bon, je m'y suis vite habituée.

Ho! Fallait aussi que je vous dise: Alex et moi avons trouvé le moyen de choisir la "place de choix" dans le bateau pour recevoir le plus d'eau possible! On était au milieu environ, où les vagues entraient tout le temps. C'est un peu comme à chaque fois qu'on choisi une ligne à l'épicerie en passant que ce sera la plus rapide et que finalement, c'est souvent la pire. héhé! Puis évidemment, comme quand on est à l'école et qu'au premier cours on se choisi une place que finalement on gardera tout le reste de la session, car chacun s'assiera à la même place pour les semaines à venir, le lendemain, nous avons été choyés par la même banquette avec l'eau au rendez-vous! Mais avec soleil! Ce lendemain matin justement, nous nous sommes levés à 6h30 pour partir vers 7h35 pour faire un autre 2h00 de bateau pour se rendre au début de la randonnée de 45 minutes vers Angels Falls (en fait, un point de vue sur-élevé qui permet de bien voir la chute). C'était super! La température était au rendez-vous et on a pu voir la chute au complet... ce qui n'est pas toujours possible quand il y a trop de nuages à son sommet.
De là, étant donné que nous étions un groupe qui avait l'air aventuriste, surtout les 3 vénézuéliens, nous décidons avec l'aide du guide, de monter plus haut pour se rendre au pied de la chute. J'étais un peu sceptique sincèrement, car j'avais chaud et ca montait pas mal. C'était un chemin "non-inclut" dans le tour normal. Je l'ai fait! Avec des grimasses :-)! Encore une fois, ca en a valu la peine! Après plusieurs photos, nous sommes redescendus pour aller diner (vers 14h00) et repartir au camp. Haaaaaaaa c'est là qu'une tout autre aventure a commencé, car la rivière était parsemée de rapides sur lesquelles il est difficile d'imaginer qu'une long bateau de bois peut passer. Pour se rendre c'était assez long car on était anti-courant, mais le retour était génial et très mouvementé et plus rapide! C'était un genre de mini-rafting pendant 1h45min. On a eu bien du fun et beaucoup d'eau. Car même si nous avons eu la banquette avant cette fois-ci, on a pris toute une vague dans une des rapides qui nous a mouillé au complet... et presque pas sur les banquettes arrières-milieu! héhé.... Tout a séché rapidement avec le soleil de toute façon! De retour au camp, on a eu le souper et la discussions avec nos 3 amis en espagnol pour ensuite faire un gros dodo. Le lendemain matin, à peine réveillés, en passant que nous ne sommes pas pressés aujourd'hui, car il ne nous reste que la "ride" de bateau du retour (2h environ), nous restons dans nos hammacs, MAIS à 7h00, on nous cri déjeuner! Ouf oublions le relax, car à 7h20 tapant, notre guide nous dit: " dans 10 minutes nous partons". Wow! ok. Nous étions de retour au camp de base à 9h30 yahououo! Et là, comme à chaque fois, le tour a fini assez abruptement, car le guide finissait son travail avant la fin de semaine.

Nous avions décidé, et nos 3 amis aussi, de dormir une nuit de plus au camp de base pour profiter du parc et de la plage et ainsi de repartir plus reposés le lendemain. Ouin, finalement, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de chose à faire durant cette fameuse journée.... on a fait le tour à pieds à peu près 2 fois pour ensuite chercher un restaurant pour le souper. Ce parc est un endroit très touristique, donc les prix, même si ce n'est pas élevé par rapport à chez nous, sont environ le double même le triple des autres villes.... Intéressant à savoir, mais nous le savions à l'avance. On a par contre réussi, Alex et moi, à avoir un diner compris à notre retour, car ils nous ont dit "le diner est prêt" (finalement c'était pour l'autre groupe nouvellement arrivé!). Au menu: steak haché assaisonné + riz blanc + salade de tomates et oignons + thé glacé. On a passé la nuit au camp dans nos hammacs en finissant nos livres que nous avions apportés et le lendemain matin, nous avons attendus vers 11h00 pour repartir vers l'aréoport, avec la même fille qu'au début (c'était l'hôtesse finalement). À notre grande surprise, ils nous ont remis un lunch chaud pour apporter avec nous. Devinez le menu!?: steak haché assaisonné + riz blanc + salade de chou + thé glacé. Il nous semble que ce soit le seul menu servi les midis au camp de base. Hé hé! Mais c'était encore bon!

Notre econoline nous attendait après le 30 minutes d'avion, donc nous avons re-embarqué pour retourner vers Ciudad Bolivar ver 15h00. Nous avons ensuite acheté nos billets pour Merida, en fait pour la ville de Barinas, à 4h30 de Merida. Notre départ était à 21h00 donc nous avons un peu marcher, manger et tourner en rond jusqu'à 21h00. Une chance, nos amis retournais aussi hez eux pour 19h00 donc on est aller prendre un verre(s) et un souper avec eux. Il nous ont tout payer en nous demandant d'être gentils et généreux avec les latinos au Canada et en nous disant que le Canada tait un pays qui aidait toujours le Venezuela et les autres pays d'Amérique latine. Ils nous ont mpeme écrit une longue lettre chacun leur tour... Lettre que nous n'avons pas encore tout défrichée étant donné l'espagnol!

Prochaine aventure: Merida, Les Andes!

Trekking à Roraima, Gran Sabana, Venezuela (2 au 6 novembre 2007)

Le 30 octobre 2007, nous quittions la marina de Puerto La Cruz en direction de Ciudad Bolivar, la ville où tous les autobus passent au centre, ou presque, du Venezuela. Nous sommes partis vers 8h30 pour aller acheter nos billets pour le bus de 11h30 et dejeuner au terminal. Rendus au terminal, on demande des billets et on apprend qu'il y avait aussi un bus à 9h00. Il est 9h15. Le monsieur part à courir donc on le suit... ils nous fait arrêter le bus qui partait à l'instant et nous fait embarquer. Wahououo ca commence! Nous avons fait 4h30 pour arriver au terminel de Ciudad Bolivar où nous avions prévu dormir une nuit et repartir vers Santa Helena le lendemain. Heyyyy non, il y avait un bus qui quittait à 15h pour Santa Helena... pourquoi donc domir à Ciudad Bolivar quand on peut dormir dans un autobus!? Nous avons donc quitté Ciudad pour arriver à Santa Helena de Uairén le lendemain matin.

Au terminal, nous avons discuté avec un vendeur de tours organisés pour avoir de l'info. Nous sommes allés à la posada Michelle (voir photo) et nous y avons passé 2 nuits avant de pouvoir quitter pour un trek de 6 jours à Roraima avec la compagnie Mystic Tour. Nous attendions de trouver plus de gens pour former un groupe. Finalement, une seule personne Naoto un japonais de notre âge. La veille du départ, nous rencontrons le guide, très sympathique et jeune... et cute.... oups je l'ai dit! Le responsable de l'agence nous explique le tour jour par jour. Il nous dit aussi qu'on peut voir des choses étranges sur le sommet.... de là sa compagnie Mystic.... offfffffffff il nous dit aussi qu'on peut croiser des torantules, des serpents de toute sorte, des scorpions.... wow on a hâte!

JOUR 1: Le lendemain matin 10h00 nous partons avec nos équipements...... haaaaaaaaaa la compagnie nous loue une tente... pas très légère mais bon... et un sleeping... trop lourd et trop gros. L'agence nous dit aussi d'apporter le moins de linge possible. Bien oui! Avec ce qu'il loue! Mais bon tout était sur contrôle. Nous quittons en jeep, un land cruiser Toyota comme TOUS les tours du venezuela, wow! Nous arrêtons à un village indien pour trouver 2 porteurs qui transporteront la nourriture et l'équipement de cuisine. Finalement, pour faire plus d'argent, et vu que nous ne trouvons pas de 2e porteur, le guide décide de prendre du stock sur son dos et d'en donner plus au seul porteur, en échange de plus de $, bien sur.... Ils sont "loadés comme des mulets" avec leurs sacs à dos indiens qui ne semblent pas très confortables. En plus, le guide monte en bottes d'eau... wow! Il dit qu'il s'entraine pour aller faire l'Everest! Nous partons après dîner, de Paraitepui (1200 mètres), en direction du 1er camp Tök Camp (1050 mètres). De là, Roraima semble si loin..........!!!!!!!!! (voir photo)

La randonnée a bien été, mais il y avait une grosse montée après 45 minutes du départ...... ouffffffffff pour ensuite redecsndre, remonter, redescendre, etc... jusqu'au camp, après 3h10 minutes, où il y avait un groupe de 40 personnes. Nous avons donc continué un 25 minutes de plus pour se rendre au 2e camp possible, Kukenan, à 1050 mètres au bord d'une rivière ("rio Kukenan). Nous étions les seuls à part la famille qui demeue là et vend des ti trucs pour les randonneurs et surveillent la rivière qui peut être haute et dangeureuse à certains moments dans l'année. Quelques semaines plus tôt, un guide est décédé dans cette rivière. Finalement, elle était assez basse donc aucun problème. Nous nous sommes installés pendant que le guide, Alberto, et la porteur, Augusto, préparaient le souper. Haaaaaaaaa ce fameux souper! Le guide sortait plein de trucs à manger sans trop compter. il a fait cuire le poulet en entier + les saucisses + une soupe avec restes de poulet, etc... Bref, j'étais un peu inquiete pour les prochains repas, mais Alex m'a dit: "voyons, il ne peut pas manquer de bouffe.....". On a donc mangé, dormi.

JOUR 2: Nous quittions à 7h30 le lendemain pour le 3e camp "Base camp" à 1870 mètres. Après 3h30, nous y étions. Ouffffffff qu'il a fait chaud! J'étais brûlée et Naoto aussi. Le guide nous suggère de diner, se reposer et partir pour le sommet après diner. Comme ca, nous aurons 2 jours complets sur le sommet. Ouffffffff je n'étais pas certaine pentoute (voir photo), mais ils m'ont tous convaincus. Je décidais pour le groupe on dirait! On l'a fait. Ca nous a pris 4h15 pour monter à 2700 mètres d'altitude au sommet. C'était tout simplement fou, mais magnifique! C'est à peine croyable ce que tu réussis à monter pour te rendre en haut. C'est un mur! Du 3e camp, tu arrives à peine à voir par où tu monteras, mais finalement, tu te rends. à part que c'est fatiguant et que tu dois quelquefois t'agripper sur des roches ou bien monter à 4 pattes, tout a bien été. Il n'y a qu'une passe plus dangeureuse où le guide nous surveille davantage. On doit longer le bord et ne pas s'aventurer trop vers l'extérieur, car ca descend plus qu'apique, bref ca peut débouler! Tu passes sous une chute qui te mouille pas mal à 100% (voir photo)
et ensuite il ne te reste que 45 minutes pour le sommet. Rendus au hautl, on se cherche un camp, en fait un abri sous roche.... semblable à une grotte, où nous pourrons installer notre camp. Nous nous installons, à moitié morts et on soupe vers 7h30 après une sieste... et tout de suite après souper... dodo!

JOUR 3: Le lendemain, à 6h15, notre guide nous parle à travers notre tente. Il est malade depuis hier soir, il a été assis à la "toilette" toute la nuit, et il a pris la décision de redescendre et nous laisser avec Augusto. Wow! ca commence bien. Notre seul porteur devient notre guide. Une chance, Augusto est un super guide et il est encore meilleur en cuisine que le guide initial. Il s'applique et est un peu plus soucieux de la propreté de la nourriture et de ses instruments! La journée a drolement commencé, mais ce fut une super journée. ha j'oubliais de vous dire un léger détail: notre porteur ne parlait pas anglais et seulement espagnol! hé hé...! C'était notre journée relax, on a marché sur le sommet, nous sommes allés nous baigner/laver aux jacuzzis naturels (c'était froid, mais rafraichissant et super beau!!!) (voir photo) et sommes allés voir le quartz pour terminer, après un petit diner sous grotte, notre promenade à un extrémité du sommet pour voir le mur que nous avions monté à veille et aussi voir le vide presque sous nos pieds! C'est là que je me suis lancée sur la caméra pour prendre encore plein de photos. À voir sur notre site. En revenant au camp, Augusto nous préparer un bon souper... en fait, il nous fait part de LA chose qui a mouvementé notre trek: " nous redescendons demain matin, car il n'y a pas assez de repas pour les 6 jours". En fait, Augusto ne savait même pas que nous étions supposés avoir 6 jours. Il était décu pour nous, mais même après avoir tenter de resteindre les portions pour faire 3 soupers, 2 diners et 3 dejeuners, le tout s'avère impossible. Nous evions redescendre le lendemain et ne pas passer une 2e journée sur le sommet. Oufffffff une chance que nous avions décidé de monter en une seule journée....! Notre guide initial n'avait pas prévu les repas et splitter les choses. Il nous avait fait les saucisses avec le poulet, donc un souper de moins et il nous avait fait le steak haché dans la sauce à spaghetti, donc un autre souper de moins. Bref.... pas fort....... mais cocasse à raconter.

JOUR 4: Le lendemain, nou nous préparons pour redescendre au camp 1, soit celui où nous avions pas couchés, car il y avait trop de monde a 1ere journée. Ca nous a pris 7h de randonnée. Difficile pour les genous et les cuisses, mais plus facile pour le cardio que la montée. À la Rio Kukenan, Augusto a acheté de la viande et des pâtes pour nous faire un spaghetti et a acheté du gruau pour le dejeuner du lendemain. Une chance qu'il était avec nous celui-là! Nous avons dormi à Tök camp pour repartir le lendemain matin à Paraitepui.
JOUR 5: Cela nous a pris 3h pour revenir. La marche était plus facile en théorie, mais en pratique, nos muscles étaient capouttes, donc ca nous a paru encore dificile. Une fois rendus, il n'y avait pas de jeep pour nous ramener, car notre retour était prévu pour le lendemain. Nous n'avions donc pas de lunch, qui était supposé venir avec le jeep. Wow! Nous avons finalement trouvé un jeep qui nous a ramené et nous a fait arrêter à une belle chute pour se lavr un peu.... super! Et nous sommes retournés à Santa Helena de Uairén, où nous avions l'intention de demander un remboursement au responsable de l'agence Roberto. Bien oui, ca finissait toujours par "o" leurs prénoms! Augusto avait aussi l'intention de négocier un peu plus d'$, même si le guide lui avait donné 2 jours de son salaire. Il faut die qu'Augusto avait été guide pour 3 jours et qu'un guide est payé 100 000 Bs par jour vs un porteur pour 40 000 Bs! Grosse différence! Nous avons donc eu un meeting tout le monde ensemble avec Roberto, en attendant qu'Alfredo (le guide initial... si vous êtes mêlés avec les prénoms!) se pointe la bette, mais sans succès... il avait un peu peur de Roberto je crois. Nous, nous 3, avons finalement réussi à avoir un remboursement pour une journée malgré la déception de Roberto. Nous lui avons suggérer de prendre Augusto pour les prochains trek... si Augusto voulait hé hé! Nous avons gentiement $ remercir Augusto pour son travail et son aide tout au long de ces 3 jours et nous sommes repartis à la posada pour 1 nuit. Ces 5 jours ont été supers, même s'il nous manquait une journée. Nous avons tout vu ce que nous voulions voir, nous avons rit, nous avons été quelquefois découragés, on en gardera de bons souvenirs et on conseille ce trek à quiconque veut aller voir le Venezuela, car une montagne de type plateau, ca ne se trouve pas partout!!!

Le lendemain, nous repartions pour un trek, cette fois, direction Canaima pour voir Angel Falls.

Rubrique des faits divers - Venezuela

Avec nos aventures vécues, plusieurs petits faits cocasses ou tout simplement banal reviennent dans notre quotidien. En vous les énumérant, ca va vous donné un peu de détail sur les choses qu'on raconte sur les autres textes du blog. En voici quelques-uns:

Taux de change
Plusieurs en ont souvent parlé sur le blog des navigateurs (http://reseauducapitaineconam.blogspot.com/), mais le taux de change est assez spécial au Venezuela. En fait, le pays est assez instable et leur monnaie (les Bolivars) ne vaut plus beaucoup. Les gens d'ici préfèrent souvent être payés en $US plutôt qu'en Bolivars. Ils sont même prêts à payer plus que le double du taux de change réel pour avoir des $US. En plus, Chavez a décidé de changer la monnaie du pays dès janvier 2008, donc ce ne sera plus les Bolivars. Voila aussi pourquoi les gens d'ici veulent se débarrasser de leur monnaie au plus vite, car ils craignent une inflation "cachée" dès 2008. Le taux officiel se situe à environ 2250 Bolivars pour 1$US tandis que le taux pouvant être obtenu à différents endroits sur le marché "noir" se situe entre 4500 et 6000 Bolivars pour 1$US. Une autre bonne raison de venir au Venezuela.... plus écnomique... mais avec de l'$ "cash" pour échanger, sinon, ce sera le taux officiel. Il faut dire que même avec le taux officiel, c'est économique ici. En moyenne, les prix sont le 1/3 ou même le 1/4 des prix au Québec avec un taux de 5000. On peut changer de l'$ un peu partout dans des endroits anodins comme sur les coins de rues, dans des agences de voyage, aux marinas, dans des magasins directement, etc... Bref, ils ne s'en cachent pas pourtant s'est illégal.... !

Plaza Bolivar
Chaque ville a sa propre Place Bolivar, peu importe l'importance et la grandeur de la ville. Bolivar a été le chef de la Révolution qui a "libéré le pays de l'emprise des tirants espagnols" (définition puisée directement du cru d'Alex!!), donc le "sauveur"!. La Place Bolivar est en fait un petit parc situé à un quadrilataire populaire du "centre-ville". Dans chaque parc, évidemment, il y a un portrait de Bolivar sculpté et ce sont des endroits propres et bien gardés. Vous en verrez souvent dans nos photos. Quand vous voyez un parc, ca doit être ca!

Heure "non avancée" de l'Est
Au Québec, vous avez reculé l'heure récemment, mais à titre informatif, ici, elle n'est pas reculée. Donc quand il est 18h00 au Venezuela, il est 17h00 au Qquébec.

Autobus "très froid"
On l'a déjà mentionné, mais dans les autobus, ils mettent l'air climatisé dans le tapis! On nous avait averti, mais je n'avais pas pensé à tant que ca. On a mis: 2 paires de bas, des souliers, des pantalons, un t-shirt, un chandail manches longues style polard, un autre manteau, un drap ou petit sleeping bag d'été et une tuque pour Alex ou un chapeaux. Bref, c'était froid, mais on s'est adapté et les voyages ont bien été.

Température ici
En moyenne, il fait 32 degrés + humidité intense. Après le diner, ca grimpe encore plus haut. Dans le bateau, avec l'air climatisée, on réussi à tenir le bateau à environ 29 degrés sinon, il est à près de 34.5 degrés. Ca vous donne donc une idée... qu'il fait plus chaud qu'au Québec de ces temps-ci... hi hi désolée de tourner le fer dans la plaie! Au sud du Venezuela c'était similaire, mais un peu moins chaud en hauteur, tout comme à Merida, où la moyenne était à 22 degrés!

À la "manana" (prononcé magnana)
Les locaux sont forts sur le mot "manana", qui signifie demain... ou même plutôt "plus tard"! Hé hé! En fait, lorsque tu cherches des trucs à acheter ou une information ou lorsque tu veux faire faire quelque chose comme un entretien ou une réparation sur le bateau, ils te répondent "a la manana", donc....ce qui veut dire, attend à demain... et n'oublie pas de revenir nous le dire demain... juste au cas où! Malgré ce petit délai, à chaque fois que nous avons fait faire quelque chose ici, ils ont été relativement efficaces et surtout, ils ont respecté leur engagement. On peut faire confiance au gens d'ici, tout en gardant, simplement, un oeil sur ce qu'ils font.

Points de contrôle
Haaaaaaaa ces fameux points de control! Ca... on n'a pas encore bien compris leur but. Souvent, quand tu voyages en autobus ou même en auto, il y a plusieurs "points de contrôle" où tu dois arrêter dans la rue car il y a des gens "soldats/policiers/etc..." armés qui veulent regarder tes papiers. Mais quels papiers en fait? À chaque fois, nous avons montré nos passeports, il y ont jeté un petit coup d'oeil et tout était Ok... Les Vénézuéliens montrent une carte d'identité quelconque, mais tous la même. Vu que ces officiers ne parlent pas anglais, on n'a jamais pu savoir ce qu'ils recherchaient vraiment, mais on n'a jamais eu ni entendu de problème non plus! En fait, on ne cherchait pas à leur jaser non plus! Il nous est aussi arrivé une fois qu'ils nous fassent sortir tous nos bagages de l'autobus pour les vérifier, mais encore là... pourquoi? Dans ces cas-là, tu te mets en ligne, tu attends et quand c'est ton tour, tu sors toi-même tous tes morceaux un par un en leur montrant. Tu resserts ensuite tes choses et c'est fini! En direction de Santa Elena, il y avait un point de contrôle comme celui-ci... nous avons entendu dire que ce serait pour vérifier si les gens ont des armes... vu la frontière du Brésil qui est proche... mais nous en n'avons pas eu la confirmation officielle. Bref, quand tu voyages au Venezuela, le passeport doit toujours être proche, même pour payer un droit d'entrée dans un parc national! à Roraima, ils ont vérifié nos bagages pour s'assurer que nous ne ramènions pas de quartz avec nous, ca nous en sommes certains!

Tours organisés
On a fait quelques tours organisés par des agences, car pour voir des endroits, tu n'as pas souvent le choix. Cela a toujours bien été... du moins presque toujours comme prévu, sauf que les "fins" de tours sont un peu "froides". Vous vous souvenez de notre jeep tour à Margarita....? Bien les autres tours ont finis presqu'aussi abruptement. On dirait que les tours finissent dès la minute où tu mets ton pied dans le jeep pour retourner à ton hotel. Dès ce moment, les guides ne parlent plus beaucoup... et deviennent plutôt des "conducteurs". Quand tu débarques, tu as le droit à un bonjour, mais ca reste un peu froid et ils partent très vite, et ce, même si tu donnes un peu de tip. Peu importe, les tours sont l'fun quand même, mais c'est un fait que nous avons remarqué.

Prix négociés
En général, quand tu achètes quelque chose ici, tu peux négocier pour avoir moins cher vu qu'ils peuvent essayer de te vendre plus cher à toi qu'à des locaux. Mais, selon ce que nous avons vécu, dans les marchés de fruits, légumes, viandes, poissons, nous n'avons jamais à négocier, car les prix ont toujours été les mêmes que ceux pour les locaux et c'est vraiment pas cher de toute facon! Par exemple, 6 concombres pour 0.30$! Pour les taxis par exemple, ca vaut la peine de négocier, car ils s'essaient. Un conseil, regarder dans leur auto, il y a souvent une liste de prix fixe pour chaque endroit. Mais à négocier quand même! :-) Vous pouvez aussi prendre l'autobus pour des endroits populaires, souvent pour moins de 0.25$!

Mercado principal, Mercado "tout court"
Dans la plupart des villes visitées il y a des marchés à toutes les avant-midi, surtout à Cumana et Puerto La Cruz. Nous pouvons prendre l'autobus pour se rendre et une fois rendus, il y a de tout! Il y a des légumes, fruits, viande fraiche, poisson frais et même du linge et autres trucs divers. Rien n'est réfrigéré, mais il suffit d'acheter et de faire réfrigérer le plus rapidemen possible et d'y aller le plus tôt possible le matin pour éviter toute senteur possible. On y trouve de beaux morceaux de viandes. On peut même y acheter nos propres poussins teints de la couleur qu'on veut! J'imagine que tu l'achète, tu le fait engraisser et après.... bien tu peux le manger. Il y en a des rose, jaune, orange, vert lime, bleu, etc...! Très drôle la première fois quand tu les vois. Ils sont cutes en plus! Mais.... de là à les acheter et les nourrir sur le bateau!!! :-)

Voilà les faits divers!

Nos photos d'expéditions sont maintenant sur le site!

Bonjour à tous! Nous sommes revenus à la marina Bahia Redonda de Puerto La Cruz depuis mardi matin 20 novembre à 6h00 PM. Le trajet a très bien été et l'horaire a été respectée! Youppi! Le bateau était tel que laissé sauf avec un peu plus de poussière, donc tout était super, fiou! La journée de mardi a été très mouvementée. En fait, il a fallu ouvrir le bateau, faire un peu aérer, aller porter le lavage, repartir le frigidaire et faire un bon nettoyage et aussi aller faire une épicerie. Tout ca avec peu d'heures de dodo la nuit d'avant pendant le 18 heures d'autobus. La journée a aussi passé très vite tout comme la journéer d'hier, car nous avons contract des gens pour laver et cirer le bateau, donc ils ont commencé hier et on a commencé un grand nettoyage de l'intérieur du bateau et nous sommes allés au marché pour acheter plein de fruits et légumes. Nous avons loué une air climatisée pour la semaine (15$) question de déshumidifier le bateau. Entre temps, la plus grosse tâche à Isa a été internet et les photos. Approximativement 15 heures de travail jusqu'à maintenant en plus de downloader durant la nuit, car internet est plus rapide. Cette nuit à 2h30 j'ai ajouté les dernières photos qui ont été terminées vers 5h45 quand je me suis levée. youppi! Ca s'est downloadé pendant le dodo.

Je vous laisse donc aller voir les photos (3 nouveaux albums). J'ai mis beaucoup de temps à ajouter un commentaire pour chacune des photos ou presque.... question de vous faire une petite histoire sur chacune d'elle. à vous de lire.... :-). Les photos sont ausi en ordre des journées de nos voyages, donc ca vous donne un bel apercu de ce que nous avons fait et suivi.

Je continue de travailler pour mettre plus de détail sur le blog quant à nos péripéties. À suivre d'ici samedi, car après, nous n'aurons peut-être pas internet à bord pour quelque temps.

Bonne journée!

mardi 13 novembre 2007

Petit train va loin..............!

Bonjour à vous tous... bref à ceux qui veulent de nos nouvelles... he he! Nous sommes actuellement à Merida.. finalement! Après Roraima et Angel Falls, nous avions le choix entre l'Orinoco Delta (3 jours) ou Merida. Nous avons opté pour Merida. Une superbe ville montagneuse dans Les Andes. Ca ressemble un peu à l'Europe....

Angel Falls était aussi super! On a fait un tour de 3 jours avec 3 heures de transport en camion vieux Econoline et 30 minutes d'avion Cesna pour se rendre au Parc National de Canaima. Et la même chose pour le retour évidemment! Nous sommes donc revenus le 11 novembre à Ciudad Bolivar vers 15h00. Nous avons ensuite acheté nos billets pour Merida. Notre départ était à 21h00 le 11 novembre. Nous sommes arrivés à Barinas (une autre petite ville) le lendemain le 12 novembre à 11h15 pour ensuite reprendre un autre autobus pour Merida pendant 4h30. Nous étions donc à Merida hier à 16h30. Ouffffffffffff que de transport. Nous avons trouvé une super belle posada pas trop chère ou nous avons très bien dormi. Ici, nous ferons plein de petites activités selon ce qui nous tente. Nous ne voulons pas se lancer encore dans des tours organisés. De toute facon, ici, il y a beaucoup d'activités d'une journée comme le téléphérique à 4700 mètres sur le Mont Pico Bolivar, un peu de randonnée, canyoning, etc...

Nous prévoyons rester ici jusqu'a vendredi environ pour ensuite reprendre un autobus direct à Puerto La Cruz... ouffff 18 heures en tout! Ca va être notre plus long d'une seule traite...!

On continue de prendre plusieurs photos pour en mettre le plus possible sur notre site à notre retour à la marina. Je raconterai aussi les aventures plus en detail.

Nous allons donc très bien! Ici, la moyenne de température est 19 degrés donc différent des iles. Ca fait du bien aussi.

hasta la proximo!

mercredi 7 novembre 2007

D'aventures en aventures..............

Nous sommes toujours au Venezuela sur terre. Nous sommes revenus de notre trekking du Mont Roraima hier midi après 5 jours. Nous en avons beaucoup à raconter donc nous allons attendre d'être de retour au bateau pour aussi vous mettre les photos. Nous devrions être de retour vers le 18nov. approx. Roraima était magnifique même spectaculaire! Beaucoup de péripéties à vous raconter.... comme à l'habitude lorques nous organisons un voyage de plein air quelconque he he! Nous partons demain pour Angel Falls pour 4 jours. On vous redonne des nouvelles bientôt. promis!

mercredi 31 octobre 2007

Nous sommes sur terre a Santa Elena de Uairén

Bien le bonjour! Buenas dias!

Apres 2 derniers jours occupés à la marina de Puerto La Cruz (pour préparer le bateau pour partir 1 mois), nous avons quitté hier a 9h00 pour prendre notre premier autobus. Il devait prendre
4h @ 4h30, mais finalement, cela nous a pris 6h! Nous avons ensuite décidé d'acheter nos billets pour le deuxième autobus qui partait à 19h30. Il est par contre parti à 21h00. On devait arriver à 8h00 ce matin (apres près de 12h), mais on est arrivé à 10h30. Je m'attendais à ce qu'il fasse froid dans l'autobus àvec l'air climatisée, mais jamais autant! Il nous aurait fallu une tuque... oui pas juste pour Alex, même moi!, plus une couverte et aussi un foulard.... mais bon.. on le saura pour la prochaine fois. Pour le retour on va s'acheter une p'tite couverte de polard ("à la Martin Matte"!) et on apportera tout notre linge .... A la fin du voyage plusieurs toussaient déjà, dont moi! Nous sommes pas mal fatigués, mais contents d'être arrivés. Nous sommes dans une petite posada ("Posada Michelle" recommandée par le lonely planet.. notre bible actuelle!) (pension... ou petit hotel pas cher) pour 1 @ 2 nuits pour ensuite partir pour notre expédition de 6 jours à Roraima. Nous attendons qu'il y a ait d'autres personnes pour former un groupe... sinon, nous devrons partir qu'à deux, mais c'est plus cher... le double! La ville de Santa Elena est calme et petite. On se sent plus en sécurité que les autres villes visitées jusqu'à maintenant. Ici, ils vivent des mines (cristaux, diamants, pierres precieuses) et du tourisme. Nous sommes à environ 5 minutes du Brésil... les gens vont même à la frontière pour changer leur argent, car les $ brésiliens valent beaucoup plus que les bolivars du Venezuela... dû à l'instabilité du pays.

Nous vous donnerons des nouvelles bientôt des que nous pourrons à notre retour du trekking... Nous prevoyons faire 60km de marche en 6 jours avec sac à dos.... ! Nous dormirons à différents campements dont 2 nuits sur le top de la montagne Roraima... une montagne "plateau" ("typui" en indien). Un guide sera avec nous. Ensuite, on ne sait pas encore, mais on aimerait aller voir Angel Falls, la plus haute chute au monde... ce serait un 3 jours de trek mélangé avec bateau, cesna 6 places, etc.... Ensuite l'Orinoco delta (la longue rivière) ou la Rio Caura nous intéressent aussi... ca reste à suivre!

Les photos viendront un jour... pour le moment, aucune de prise en autobus! Il faisait pas mal noir.... he he!

vendredi 26 octobre 2007

Puerto La Cruz – arrivée le 23 octobre 2007

Une grande ville avec marina nous attend! Nous sommes à la marina de Bahia Redonda depuis mardi. Tous les services y sont y compris une grande piscine. On se croirait dans un tout inclus! Il y a près de 150 bateaux et c’est pas mal "full / non-vacant" aussi! Nous en profitons (8$/jour) avec électricité et eau courante directement sur le bateau. On se laisse emporter par la consommation d’eau pour la douche et la vaiselle et on peu même ouvrir plus d’une lumière en même temps sans se dépêcher à la refermer héhé! La marina est située à l’entrée d’un grand canal de 5 miles de long environ. Nous sommes allés en dinguy jusqu’au bout où il y a un centre d’achats pour touristes, en fait très bien aménagé disons. L’architecture est superbe. Ce n’est pas typique du Venezuela par contre, car on voit que cet un endroit des plus riches et surtout dû aux tourismes de gros bateaux et aussi aux grosses maisons "mansion" de millionnaires. À l’extérieur de ce bel environnement, c’est aussi pauvre que les autres villes qu’on a vues… malheureusement. Nous avons sillonné les petits sous-canaux de tout le grand canal et j’ai pris tout plein de photos. C’est magnifique. Je n’ai jamais rien vu de pareil. C’est comme à Venise avec petits ponts romantiques. Vous irez voir les photos, ca en vaut la peine!!!! Nous sommes ici pour quelques jours, donc nous faisons nos commissions en allant au marché local "Municipale mercado" pour nos fruits, légumes, poisson et viandes. C’est le marché le mieux qu’on a vu, car il est très très grand et il y a de tout en plus que ce soit assez propre…. Les comptoirs à viande sont des planches de bois installées en table sans, pour la plupart, aucune refrigeration. La viande est fraîche du matin et tu dois même attendre quelques jours avant de la manger pour qu’elle s’attendrisse…. pour que les muscles se décontractent! Héhé! Sinon, tu auras besoin de méchantes bonnes dents pour la manger. Nous profitons de la piscine un peu à chaque jour. Nous allons faire notre lavage, nettoyage, etc… y compris ce que je suis en train de faire: la mise a jour du blog et photo qui est une tâche très longue aussi, mais l’fun. Nous nous préparons pour aller faire des expéditions au Sud du Venezuela, en Guyane et sur le bord du Brésil pour les prochaines semaines.
À suivre…………….

Islas Arapos "la piscine" et Chimana Grande

Après un 3 heures, approx., de voile et pas mal de moteur (car la grand-voile nous a fait une belle surprise en restant prise dans le mat, donc impossible de la ressortir, mais nous avons réussi à la re-rentrer au moins), nous sommes arrivés à Isla Arapos, deux petits îlots encerclés d’eau claire et d’une petite plage avec maison abandonnée et montagnes, évidemment!. Bref, un petit coin de paradis comme on les aime. Nos sommes arrivés le dimanche, donc il y avait beaucoup de locaux qui profitaient de leur congé, mais lundi c’était le calme plat et on était les seuls! C’est ici qu’un bel orage, comme nous n’avions pas encore eu sur l’eau, est venu nous saluer….
Le lendemain matin, il annoncait des orgages en début d’après midi, et nous n’étions pas bien protégés du vent etc…, donc nous avons décidé d’aller dans une autre baie… finalement une autre île. Nous avons fait un petit tour de dinguy (zodiac) pour explorer les environs juste avant de partir. Miracle!: nous avons suivi, ou bien nous avons été suivis…, par 2 dauphins à côté du dinguy… wow! Presqu’à deux pieds à côté de nous sur un petit bateau gonflable.. on aurait presque pu les toucher!


Nous sommes ensuite partis pour Chimana Grande pour y passer les deux prochaines nuits avec encore une fois Side by Side. Encore, une fois, quelque chose de différent côté végétation et de magnifique nous a accueilli. En approchant cette île, il y a des montagnes partout, mais très arides (Mochima, elles étaient plus vertes!). Nous sommes entrés dans un petit lagon où nous nous sommes ancrés en attendant nos copains. Pendant ce temps, nous en avons profité pour aller prendre LA photo tant attendue. Nous étions le seul bateau de la baie, donc la photo est comme dans notre livre-guide! Wow! Ca nous a aussi permis de faire une petite montée en montagne (aride bien sure!) pour prendre la photo du plus haut que possible (que possible, car un moment donné, ce n’est pas ton corps qui n’en peut plus, mais plutôt les milliers de petites roches et le sable qui pourraient te faire débouler juqu’en bas…). Nous avons passé deux nuits dans ce "trou" superbe entouré de mangroves et de chants d’oiseaux pour ensuite se diriger vers Puerto La Cruz.

Le Parc National de Mochima – Parque Nacionale de Mochima


Les dernières nouvelles de nous étaient celles de Cumana dans une marina avec services… Maintenant, nous avons quitté ces services, pour ce qu’il y avait…, le vendredi le 19 octobre, pour visiter le parc de Mochima. Ce parc est un peu le même concept que nos parcs SEPAQ au Québec, mais sans camping! En fait, depuis qu’il est un parc national, certaines activités ne sont plus permises pour ainsi le préserver. Il y a un petit village dans une des baies du parc où nous nous sommes dirigés pour la première nuit. Nos amis Side by Side y étaient déjà depuis le jeudi soir et nos amis Grace prévoyaient nous rejoindre le samedi. Nous avons fait environ 3h de voile/moteur pour nous y rendre avec, encore une fois, la chance de voir des dauphins près du bateau! La vue tout le long de ce parc est magnifique. Ce sont des montagnes à perte de vue. Tu longes un fjord pour ensuite choirsir la baie où tu veux t’arrêter. On a plusieurs photos, mais comme à l’habitude, des montagnes, surtout vue d’en bas, c’est toujours plus petits ou plutôt moins grandiose sur photo, mais bon.. ca vous donnera une idée. Dans ce parc, il est conseillé de dormir à plusieurs bateaux question de ne pas attirer les gens "indésirables et pauvres" qui seraient portés à voler certains trucs. Aucun problème n’a été signalé récemment et nous sommes toujours prudents, mais nous étions tout de même 5 bateaux!
Nous sommes aussi allés faire notre premier snorkeling avec la famille Side by Side (Angie, Mark, Sabrina et Parker). Ils nous ont montrés les différents éléments du fond marin, car Alex et moi sommes un peu pissou à ce niveau, et aussi très inexpérimentés ou plutôt avec un manque de connaissances! Je suis du genre à vouloir faire du snorkeling sans être trop proche des coraux et sans trop voir de poissons… trouvez l’erreur!!!! Mais nous nous améliorons bien sur! Nous avons appris et vu des christmas trees [petites pousses qui ont la forme d’un arbre de Noel ou plutôt d’un petit plumeau qui, lorsque tu passes ta main juste au-dessus d’eux, ils rentrent dans leur trou pour ensuite ressortir quelques secondes plus tard. Spécial! voir photo ci-jointe], des poissons-roches [dans le sable au fond, il y a souvent des petits tas de roches et au milieu il y a la tête du poisson qui sort, mais qui semble être une roche. Son corps est à l’intérieur du petit tas et tu ne le vois pas… mais lui il te voit… il nous regardait j’en suis certaine!], un sea snake [tout simplement ne pas les approcher.. ils restent au fond de l’eau, mais….], des coraux vivants [très rares dans les îles, car ils sont pour la plupart toujours morts comme dans les Antilles et même un peu au Bahamas il paraît], des étoiles de mer, des oursins [ouch!], etc… Bref, c’était bien agréable, même si l’eau n’était pas à son meilleur côté clareté. Nous avons ensuite pris notre premier vrai apéro avec Mark et Angie sur notre bateau pour ensuite aller souper au petit restaurant du village où nous avons été très bien recus. Sabrina (8 ans) et Parker (10 ans) ont plutôt opté pour un souper au croquettes de poulet avec film sur leur catamaran J . (Drôle de coincidence, Angie est comptable (CPA aux ÉU) .. héhé pas moyen de se sauver d’eux…. et Mark est dentiste)
Le lendemain, nous nous sommes dirigés dans une autre baie… la plus belle jusqu’à maintenant! Une petit baie où il n’y avait que nous, Side by Side, Grace et des montagnes. C’était super calme et le lever du soleil était superbe. Il ne nous manquait que des kayaks pour aller explorer le long des montagnes le matin. Nous avons refait un peu de snorkeling dans une eau claire à 90% (100% serait les Bahamas je crois…. ou Cuba) pour ensuite aller faire un "pot luck" sur le catamaran [chaque personne apporte de la nourriture et se partage le tout à un seul endroit… comme un genre de buffet, mais pas avec des sandwichs et crudités… on apporte aussi boisson, vaiselle, ustensiles]. En fait, c’est pour partager un repas en amis et ca a été bien l’fun. Il faut dire que Chris et Chris de Grace n’ont pas la langue dans leur poche (souvent Angie doit les rappeler à l’ordre vu qu’il y a de jeunes enfants avec nous!), donc une soirée avec eux c’est très animé. Ils viennent de Londres si je ne me trompe pas et ils sont ensemble depuis quelques années et sont à voile depuis près de 2 ans. La soirée a été super! Le lendemain, nous perdions Grace, car ils remonteront rapidement les îles du Venezuela pour retourner en Floride (pour janvier!) vendre leur bateau (un Hunter 5 pieds presque neuf) pour retourner travailler en Angleterre et repenser à un autre voyage…. plus tard. Nous sommes repartis avec Side by Side vers Islas Arapos.

mercredi 24 octobre 2007

Un apercu.....


Nous sommes actuellement à Puerto La Cruz pour quelques jours. Nous revenons de quelques jours de voile au Parc National de Mochima et dans les alentours.... Nous avons de superbes photos à mettre sur le blog dans les jours qui viennent et aussi des nouvelles... évidemment! En attendant, vous pouvez aller voir nos photos au fur et à mesure + le site http://www.shiptrak.com/ (et taper callsign : VA2 ALU) pour voir où nous sommes allés + les sites suivants pour un petit apercu...


Où nous sommes actuellement pour quelques jours, une marina et son confort...: http://www.bahiaredonda.com/


Où nous irons visiter bientôt... au cours de notre long voyage ... à suivre...:





À bientôt!
Isa et Alex

mercredi 17 octobre 2007

Cumana... nous y sommes!


Nous sommes arrivés à la Marina Cumanagoto à Cumaman vers 15h30. Nous sommes enfin partis de Porlamara, Margarita ce matin à 6h15. Tout a super bien été. Belle journée avec une quinzaine de noeuds de vent maximum avec gros soleil et de l'ombre sous le bimini et dodger youppi! 2 heures avant d'arriver à destination, on a été accueillis par des dauphins. Il y en avait partout autour du bateau, une dizaine. J'étais toute énernée en essayant de les prendre en photos...òuin.. j'ai fait ce que j'ai pu, car ils nageaient pas mal vite (à voir sur notre site). Moi qui espérait en voir un! Ils nous ont suivis pendant un gros 10 ou 15 minutes.
La marina ici est Ok. En fait, c'est cute, mais il y a nous, les bateaux autour, un petit centre d'achat pour les gens de la marina autour et des clôtures tout autour... bref, on est comme "cloitrés" dans un monde en parralèle avec les gens locaux qui sont très pauvres... héhé Mais c'est beau. On a aussi été surpris des prix car les prix ont augmenté le 15 octobre. haaaaaaaa mais quel adont!!!! Donc le 5$ la nuit est rendu à près de 14$.... Au moins, ca semble généralisé pour tout le monde donc on va s'en remettre! Alex a un énorme mal de tête... il vient de se coucher un peu, mais ca devrait passer, mais ceux des homme sont si gros.. oups!
Demain on prévoit aller au marché. Vendredi on prévoit quitter ici pour aller à Laguna Grande avec un catamaran qu'on avait connu à Porlamar (Side by Side). Samedi on partira ensuite pour quelques jours au parc national de Mochima avec eux et Grace, un autre bateau qu'on avait connu. C'est le fun de les recroiser ici, nous le savions même pas. Ils sont aussi arrivés auj.
Ensuite, après ces quelques jours, direction Medregal et voyages à terre.
On vous redonne des nouvelles!