jeudi 22 novembre 2007

Trekking à Roraima, Gran Sabana, Venezuela (2 au 6 novembre 2007)

Le 30 octobre 2007, nous quittions la marina de Puerto La Cruz en direction de Ciudad Bolivar, la ville où tous les autobus passent au centre, ou presque, du Venezuela. Nous sommes partis vers 8h30 pour aller acheter nos billets pour le bus de 11h30 et dejeuner au terminal. Rendus au terminal, on demande des billets et on apprend qu'il y avait aussi un bus à 9h00. Il est 9h15. Le monsieur part à courir donc on le suit... ils nous fait arrêter le bus qui partait à l'instant et nous fait embarquer. Wahououo ca commence! Nous avons fait 4h30 pour arriver au terminel de Ciudad Bolivar où nous avions prévu dormir une nuit et repartir vers Santa Helena le lendemain. Heyyyy non, il y avait un bus qui quittait à 15h pour Santa Helena... pourquoi donc domir à Ciudad Bolivar quand on peut dormir dans un autobus!? Nous avons donc quitté Ciudad pour arriver à Santa Helena de Uairén le lendemain matin.

Au terminal, nous avons discuté avec un vendeur de tours organisés pour avoir de l'info. Nous sommes allés à la posada Michelle (voir photo) et nous y avons passé 2 nuits avant de pouvoir quitter pour un trek de 6 jours à Roraima avec la compagnie Mystic Tour. Nous attendions de trouver plus de gens pour former un groupe. Finalement, une seule personne Naoto un japonais de notre âge. La veille du départ, nous rencontrons le guide, très sympathique et jeune... et cute.... oups je l'ai dit! Le responsable de l'agence nous explique le tour jour par jour. Il nous dit aussi qu'on peut voir des choses étranges sur le sommet.... de là sa compagnie Mystic.... offfffffffff il nous dit aussi qu'on peut croiser des torantules, des serpents de toute sorte, des scorpions.... wow on a hâte!

JOUR 1: Le lendemain matin 10h00 nous partons avec nos équipements...... haaaaaaaaaa la compagnie nous loue une tente... pas très légère mais bon... et un sleeping... trop lourd et trop gros. L'agence nous dit aussi d'apporter le moins de linge possible. Bien oui! Avec ce qu'il loue! Mais bon tout était sur contrôle. Nous quittons en jeep, un land cruiser Toyota comme TOUS les tours du venezuela, wow! Nous arrêtons à un village indien pour trouver 2 porteurs qui transporteront la nourriture et l'équipement de cuisine. Finalement, pour faire plus d'argent, et vu que nous ne trouvons pas de 2e porteur, le guide décide de prendre du stock sur son dos et d'en donner plus au seul porteur, en échange de plus de $, bien sur.... Ils sont "loadés comme des mulets" avec leurs sacs à dos indiens qui ne semblent pas très confortables. En plus, le guide monte en bottes d'eau... wow! Il dit qu'il s'entraine pour aller faire l'Everest! Nous partons après dîner, de Paraitepui (1200 mètres), en direction du 1er camp Tök Camp (1050 mètres). De là, Roraima semble si loin..........!!!!!!!!! (voir photo)

La randonnée a bien été, mais il y avait une grosse montée après 45 minutes du départ...... ouffffffffff pour ensuite redecsndre, remonter, redescendre, etc... jusqu'au camp, après 3h10 minutes, où il y avait un groupe de 40 personnes. Nous avons donc continué un 25 minutes de plus pour se rendre au 2e camp possible, Kukenan, à 1050 mètres au bord d'une rivière ("rio Kukenan). Nous étions les seuls à part la famille qui demeue là et vend des ti trucs pour les randonneurs et surveillent la rivière qui peut être haute et dangeureuse à certains moments dans l'année. Quelques semaines plus tôt, un guide est décédé dans cette rivière. Finalement, elle était assez basse donc aucun problème. Nous nous sommes installés pendant que le guide, Alberto, et la porteur, Augusto, préparaient le souper. Haaaaaaaaa ce fameux souper! Le guide sortait plein de trucs à manger sans trop compter. il a fait cuire le poulet en entier + les saucisses + une soupe avec restes de poulet, etc... Bref, j'étais un peu inquiete pour les prochains repas, mais Alex m'a dit: "voyons, il ne peut pas manquer de bouffe.....". On a donc mangé, dormi.

JOUR 2: Nous quittions à 7h30 le lendemain pour le 3e camp "Base camp" à 1870 mètres. Après 3h30, nous y étions. Ouffffffff qu'il a fait chaud! J'étais brûlée et Naoto aussi. Le guide nous suggère de diner, se reposer et partir pour le sommet après diner. Comme ca, nous aurons 2 jours complets sur le sommet. Ouffffffff je n'étais pas certaine pentoute (voir photo), mais ils m'ont tous convaincus. Je décidais pour le groupe on dirait! On l'a fait. Ca nous a pris 4h15 pour monter à 2700 mètres d'altitude au sommet. C'était tout simplement fou, mais magnifique! C'est à peine croyable ce que tu réussis à monter pour te rendre en haut. C'est un mur! Du 3e camp, tu arrives à peine à voir par où tu monteras, mais finalement, tu te rends. à part que c'est fatiguant et que tu dois quelquefois t'agripper sur des roches ou bien monter à 4 pattes, tout a bien été. Il n'y a qu'une passe plus dangeureuse où le guide nous surveille davantage. On doit longer le bord et ne pas s'aventurer trop vers l'extérieur, car ca descend plus qu'apique, bref ca peut débouler! Tu passes sous une chute qui te mouille pas mal à 100% (voir photo)
et ensuite il ne te reste que 45 minutes pour le sommet. Rendus au hautl, on se cherche un camp, en fait un abri sous roche.... semblable à une grotte, où nous pourrons installer notre camp. Nous nous installons, à moitié morts et on soupe vers 7h30 après une sieste... et tout de suite après souper... dodo!

JOUR 3: Le lendemain, à 6h15, notre guide nous parle à travers notre tente. Il est malade depuis hier soir, il a été assis à la "toilette" toute la nuit, et il a pris la décision de redescendre et nous laisser avec Augusto. Wow! ca commence bien. Notre seul porteur devient notre guide. Une chance, Augusto est un super guide et il est encore meilleur en cuisine que le guide initial. Il s'applique et est un peu plus soucieux de la propreté de la nourriture et de ses instruments! La journée a drolement commencé, mais ce fut une super journée. ha j'oubliais de vous dire un léger détail: notre porteur ne parlait pas anglais et seulement espagnol! hé hé...! C'était notre journée relax, on a marché sur le sommet, nous sommes allés nous baigner/laver aux jacuzzis naturels (c'était froid, mais rafraichissant et super beau!!!) (voir photo) et sommes allés voir le quartz pour terminer, après un petit diner sous grotte, notre promenade à un extrémité du sommet pour voir le mur que nous avions monté à veille et aussi voir le vide presque sous nos pieds! C'est là que je me suis lancée sur la caméra pour prendre encore plein de photos. À voir sur notre site. En revenant au camp, Augusto nous préparer un bon souper... en fait, il nous fait part de LA chose qui a mouvementé notre trek: " nous redescendons demain matin, car il n'y a pas assez de repas pour les 6 jours". En fait, Augusto ne savait même pas que nous étions supposés avoir 6 jours. Il était décu pour nous, mais même après avoir tenter de resteindre les portions pour faire 3 soupers, 2 diners et 3 dejeuners, le tout s'avère impossible. Nous evions redescendre le lendemain et ne pas passer une 2e journée sur le sommet. Oufffffff une chance que nous avions décidé de monter en une seule journée....! Notre guide initial n'avait pas prévu les repas et splitter les choses. Il nous avait fait les saucisses avec le poulet, donc un souper de moins et il nous avait fait le steak haché dans la sauce à spaghetti, donc un autre souper de moins. Bref.... pas fort....... mais cocasse à raconter.

JOUR 4: Le lendemain, nou nous préparons pour redescendre au camp 1, soit celui où nous avions pas couchés, car il y avait trop de monde a 1ere journée. Ca nous a pris 7h de randonnée. Difficile pour les genous et les cuisses, mais plus facile pour le cardio que la montée. À la Rio Kukenan, Augusto a acheté de la viande et des pâtes pour nous faire un spaghetti et a acheté du gruau pour le dejeuner du lendemain. Une chance qu'il était avec nous celui-là! Nous avons dormi à Tök camp pour repartir le lendemain matin à Paraitepui.
JOUR 5: Cela nous a pris 3h pour revenir. La marche était plus facile en théorie, mais en pratique, nos muscles étaient capouttes, donc ca nous a paru encore dificile. Une fois rendus, il n'y avait pas de jeep pour nous ramener, car notre retour était prévu pour le lendemain. Nous n'avions donc pas de lunch, qui était supposé venir avec le jeep. Wow! Nous avons finalement trouvé un jeep qui nous a ramené et nous a fait arrêter à une belle chute pour se lavr un peu.... super! Et nous sommes retournés à Santa Helena de Uairén, où nous avions l'intention de demander un remboursement au responsable de l'agence Roberto. Bien oui, ca finissait toujours par "o" leurs prénoms! Augusto avait aussi l'intention de négocier un peu plus d'$, même si le guide lui avait donné 2 jours de son salaire. Il faut die qu'Augusto avait été guide pour 3 jours et qu'un guide est payé 100 000 Bs par jour vs un porteur pour 40 000 Bs! Grosse différence! Nous avons donc eu un meeting tout le monde ensemble avec Roberto, en attendant qu'Alfredo (le guide initial... si vous êtes mêlés avec les prénoms!) se pointe la bette, mais sans succès... il avait un peu peur de Roberto je crois. Nous, nous 3, avons finalement réussi à avoir un remboursement pour une journée malgré la déception de Roberto. Nous lui avons suggérer de prendre Augusto pour les prochains trek... si Augusto voulait hé hé! Nous avons gentiement $ remercir Augusto pour son travail et son aide tout au long de ces 3 jours et nous sommes repartis à la posada pour 1 nuit. Ces 5 jours ont été supers, même s'il nous manquait une journée. Nous avons tout vu ce que nous voulions voir, nous avons rit, nous avons été quelquefois découragés, on en gardera de bons souvenirs et on conseille ce trek à quiconque veut aller voir le Venezuela, car une montagne de type plateau, ca ne se trouve pas partout!!!

Le lendemain, nous repartions pour un trek, cette fois, direction Canaima pour voir Angel Falls.

1 commentaire:

Vadim a dit...

Bonjour et merci pour ce magnifique desscrition de votre vojage vers Roraima en Venezuela. C'est la ou j'irai prochanment avec mes amis russes.Et si vous avez un conseil pour nous donnez,consernant ce vojage(reriode de vojage,equipement a prendre ou a laisser ect.)nous vous seront tres Reconnaissants!